Superposition de livres

© sylvaine thomas – Fotolia

Je ne vais rien vous apprendre si je vous dis que la lecture fait partie de mes disciplines favorites.

On est au 21ème siècle. L’ère numérique. L’ère du E-book.

Aujourd’hui on trouve des ordinateurs partout. Chez nous, dans nos voitures, dans nos poches Je n’ai rien contre cela. Je suis la première à ne pouvoir vivre sans mon ordinateur, mon iPad, mon iPod, mon iPhone… Mais voilà il y a une habitude que je ne suis pas prête d’abandonner de si tôt qui est celle de lire des livres imprimés ! Je n’arrive pas à me faire à l’idée qu’on puisse lire des livres sur ces Kindle ou iPad.

 

La raison ?

D’abord parce que j’aime trop le livre en tant qu’objet. J’aime le toucher, j’aime son odeur, j’aime l’acheter tout neuf, tout beau et j’aime quand on voit qu’il a été lu et relu.

Un livre numérique, à mes yeux, n’a pas la même valeur qu’un livre imprimé.  D’ailleurs, est-ce qu’il vous est déjà arrivé qu’on vous vole un livre ? Il me semble qu’on vous volera plus facilement un kindle qu’un livre de poche. Me faire voler un livre, ça ne m’est jamais arrivé. Mais si ça m’arrivait, quelle serait ma réaction ?

La personne qui vole un livre, ne sera pas la même personne qui volera un livre numérique. Je ne pense pas que le but et l’intérêt soient les mêmes…

Je ne prends vraiment pas le même plaisir à lire sur un écran. J’ai du mal par exemple à apprécier la lecture des textes à rallonge ; si je tombe sur un billet ou un article trop long [à mes yeux], j’abandonne souvent la lecture. Donc lire un bouquin entier…

J’aime aussi aller dans les librairies, flâner entre les piles de livres, les feuilleter. [J’achète très rarement des livres sur le web] J’aime les belles couvertures. J’aime ma bibliothèque et je prends un réel plaisir à regarder mon rayonnage de livres que je n’ai pas encore lus. [J’ai pas mal de livres d’avance, car je ne sors jamais d’une librairie sans acheter un bouquin…]

Pour ceux qui aiment prêter leurs livres, c’est difficile avec un livre numérique non ?! [Bon ce n’est pas mon cas, je n’aime pas prêter mes livres, surtout ceux que j’ai aimés… Il m’arrive de faire quelquefois exception à la règle, mais j’ai du mal. D’ailleurs, Mathilde si tu me lis, tu n’oublieras pas de me rendre mon bouquin ? :-)]

Et puis, on n’est pas à l’abri d’un crash disque non ? [Je ne sais pas vraiment si ça peut être le cas, si vous savez éclairez-moi]  Après tout c’est un ordinateur, que se passe-t-il si ça arrive ? De plus, j’ai un peu parcouru  la boutique iBook sur mon iPad et les livres ne sont pas forcément moins chers, alors qu’ils devraient l’être n’est-ce pas ?

Bon vous avez compris, je n’aime pas ça.

J’y trouve cependant quelques petits avantages.

Si cela avait existé quand j’étais étudiante, j’aurais probablement aimé en avoir un. C’est quand même bien appréciable de faire des recherches sur des mots clés par exemple, de créer des annotations. Et j’aurais moins souvent été confrontée aux ruptures de stock des débuts d’années universitaires.

L’autre avantage que j’y vois concerne les magazines et les journaux. Ce ne sont pas, sauf cas exceptionnels, des documents qu’on garde dans sa bibliothèque. On a plutôt tendance à les jeter dès qu’on les a lus. Donc, dans ce cas c’est  bien utile et ça permet d’épargner quelques arbres.

Je changerai peut-être d’avis un jour, mais ce n’est pas encore d’actualité.

Je suis curieuse de voir comment cela va évoluer. Est-ce que les livres imprimés sont voués à disparaître ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Etes-vous plutôt écran ou papier ?