Very Old Books close-upTout à l’heure je discutais de mes lectures avec une copine. Et en parlant avec elle, j’ai eu l’envie soudaine de dresser la liste des livres que je n’ai jamais terminés. Évidemment, cette rubrique sera mise à jour au fil du temps, mais je l’espère pas très souvent… Parmi eux, il y en a pour lesquels je retenterai le coup.

 

 

 

 

Dernière mise à jour : 28 mars 2016

  1. Camus (Albert), La peste. Cet auteur ne fait pas partie de mes favoris. Peut-être étais-je trop jeune quand je l’ai lu. Je suis complètement passée à côte de l’allégorie de la seconde guerre mondiale
  2. Beauvoir (Simone de), Les mandarins. J’adore Sartre, j’ai un peu plus de mal avec elle
  3. Calvino (Italo), Les villes invisibles. J’avais adoré son livre « Le baron perché« , j’ai été énormément déçue par celui-ci
  4. Hilsenrath (Edgar), Le nazi et le barbier. Je ne suis pas arrivée à rentrer dans l’histoire.
  5. Pears (Iain), Le cercle de la croix. Des longueurs interminables ! C’est trop pour moi.
  6. Stendhal, La chartreuse de Parme : j’avais le choix en 1ère entre celui-ci et Le rouge et le noir, j’ai apparemment fait le mauvais choix, tout le monde a adoré le Rouge et le noir.
  7. Huxley (Aldous), Le meilleur des mondes : Ce n’est pas faute d’avoir essayé… J’ai tenté trois fois de le lire, mais rien n’y fait.
  8. Eugenides (Jeffrey), Virgin Suicides : Un peu déçue par ce livre, alors que j’avais plus qu’aimé Middlesex du même auteur.
  9. Marcel Proust, Un amour de Swann : impossible de me plonger dans cette lecture. Mais j’y reviendrai.
  10. Umberto Eco, Le cimetière de Prague : C’est frustrant d’abandonner un livre, quand on sait combien l’auteur est incontournable…