Il y de cela quelques temps, les éditions Langlois Cécile  m’ont contactée pour me proposer de choisir un livre de leur catalogue, afin d’en faire la chronique sur mon blog. J’ai accepté avec plaisir parce que j’aime soutenir les petites maisons d’éditions. J’ai choisi plusieurs titres, leur laissant le choix de m’envoyer celui qu’elles  voudraient. A ma grande surprise, j’ai reçu tous les livres que j’avais choisis. Cela m’a évidemment fait énormément plaisir et je les en remercie !

J’ai choisi de lire en premier le livre de Cécile Langlois, la fondatrice de cette maison d’édition, qui a glissé dans mon colis son livre.

cecile langlois, née de père inconnu

Une révélation qui change une vie

Cécile est élevée  par sa grand-mère Lilie. Elle n’est encore qu’une jeune enfant lorsque celle-ci meurt. Elle donc confiée à sa mère, qu’elle a déjà vue quelques fois. Elle lui présente Roger, son père, et Jean-Marc, son petit frère. C’est une nouvelle vie pour elle. De Paris, ils partent vivre dans le sud de la France. Elle vit une enfance sage. Elle veut être sage pour que ses parents l’aiment.
Ce sera autour d’un repas chez sa tante que Cécile, qui est maintenant adolescente, apprend que Roger n’est pas son père.

A la recherche de soi

Cécile Langlois nous livre ici un témoignage très touchant. En écrivant son histoire, elle veut aider celles et ceux qui connaissent ou ont connu cette situation. Cette situation où on apprend un beau jour la vérité sur son origine paternelle, une situation où on décide de prendre contact avec un père qu’on ne connaît pas. Ce n’est pas facile comme décision à prendre. Débouler dans la vie de quelqu’un, comme ça. Quelqu’un qui a une vie, qui a peut-être tenu secret l’existence d’un enfant né hors mariage. Quelqu’un qui n’a pas forcément envie qu’on entre dans sa vie.

Je voudrais que mon histoire serve à d’autres enfants maltraités, filles ou garçons, afin qu’ils trouvent le courage de parler à leur tour. Puisse ce modeste ouvrage les y aider…

Ce témoignage, écrit simplement, ne tombe aucunement dans le pathologique. Je trouve que l’auteure a su garder de la hauteur par rapport à ce qu’elle a vécu. Son enfance et même son adolescence ne sont pas des plus joyeuses. Elle perd une grand-mère aimante pour aller vivre avec des parents qui n’ont visiblement pas beaucoup d’affection pour elle. Je les trouve d’ailleurs très durs. Ils lui font du mal. On sent que sa mère, tombée enceinte d’elle par accident, lui en veut. Comment peut-on être si méchant ? Malheureusement cela arrive plus souvent qu’on ne le croit.

Sa mère et son beau-père Roger sont des personnes que l’on n’a pas envie d’aimer. Mais jamais Cécile Langlois ne fait aucunement transparaître de la rancœur envers ces gens. Je la trouve très forte dans sa façon d’affronter cette vie qui n’est pas des plus facile. La vie ne lui a pas fait de cadeaux et pourtant…

Elle fait tout pour retrouver son père. Elle le retrouve et avec lui, elle retrouve sa véritable identité, mais aussi une famille. C’est pour elle une renaissance.

L’envie me prend tout à coup d’envoyer des faire-part de naissance !

Ce livre porte un message d’espoir pour tous ceux qui sont dans la même situation, car oui, rien n’est impossible. Cécile Langlois a réussi à récupérer son vrai nom, à abandonner le nom que Roger lui avait donné car il l’avait reconnue.

Née de père inconnu peut être un livre pansement pour ceux qui vivent cette même expérience.

Enregistrer