Il y a quelques temps j’ai commencé à partager avec vous quelques blogs que je vais régulièrement lire. J’avais l’intention d’en mettre en ligne un par mois. J’ai malheureusement sauté le mois d’octobre. La rentrée a été difficile pour moi. Sans en connaître réellement la cause, je me suis faite submerger par je ne sais trop quoi. Même mes lectures ont été mise à mal à cause du livre de Marcel Proust… Enfin, j’ai repris du poil de la bête et mon enthousiasme revient petit à petit. J’espère pouvoir tenir mon rythme mensuel.

Alors aujourd’hui je vais vous présenter le blog de La Critiquante, qui a bien voulu répondre à mon questionnaire. Ça fait un bon moment qu’elle m’avait envoyé les réponses à mes questions… La cause de ce retard, vous venez de la lire dans les quelques lignes d’introduction.

La critiquante a répondu à mon questionnaire

1) Explique-nous l’origine, la raison, la signification du nom de ton blog.
Je cherchais d’abord un pseudonyme pour cette partie de mon identité virtuelle. Dans la vraie vie, il faut avouer que je peux être assez cassante, d’où le verbe « critiquer », et la dérivation vers le nom pas-très-français-mais-qui-fonctionne-quand-même « La Critiquante ». Phonétiquement j’adorais – et j’adore toujours – donc c’est tout naturellement que mon blog s’est baptisé ainsi. Et même s’il m’arrive parfois d’être virulente dans certains de mes articles, j’espère avoir adouci le trait et ne pas trop effrayer malgré ce pseudonyme !

2) Quel livre lis-tu en ce moment ?
Le Cas Eduard Einstein de Laurent Seksik.

3) Un livre à lire absolument ?
Virgin Suicides de Jeffrey Eugenides.

4) Quel est ton auteur préféré ?
Difficile question puisque c’est quelque chose qui change régulièrement pour moi. Il y a des auteurs que je déteste, mais aucun que j’adule au point d’avoir lu toute sa bibliographie. Je dois avouer que j’ai un faible pour Roger Grenier, mais aussi pour Dostoïevski. Plus généralement, j’aime les auteurs anglais et russes des derniers siècles et les auteurs italiens contemporains.

5) Quel est le dernier livre que tu n’as pas réussi à terminer et pourquoi ?
C’était il y a longtemps, je crois que c’était Peau de Chagrin de Balzac. Pourquoi ? Parce que trop de blabla sur la politique et la société de ce temps, et sincèrement, ça m’a ennuyé. C’est rarissime que j’abandonne la lecture d’un roman en cours de route.

6) Es-tu plutôt e-book ou livre papier ? Ou les deux ?
Papier sans hésitation pour le toucher, l’odeur, la possession d’un objet physique qu’on peut évaluer, sentir…
Après, je possède une liseuse, mais j’ai beaucoup beaucoup de mal à m’y mettre. Entre ça et ma bibliothèque IKEA qui déborde, le choix est vite fait, et c’est le livre physique qui gagne.

7) Quand lis-tu ?
Dans les transports en commun comme le train ou le métro, dans les salles d’attente, dans mon lit quand je suis seule chez moi, dans les parcs avec l’arrivée des beaux jours.

8) Quand blogues-tu ?
A mon grand dam, plus assez souvent. Depuis janvier et jusqu’à début août, mon planning ne me permet plus de poster des articles aussi souvent que je le souhaite, quand bien même je bosse du lundi au dimanche dans l’univers du livre… Donc en ce moment, pour bloguer, je rogne sur mon temps de travail en journée.

9) Y a-t-il un livre que tu lis et relis et relis ?
Un des rares livres dont je ne me lasse pas : Les Fleurs du mal de Baudelaire.

10) Prêtes-tu tes livres facilement ?
Oui. Enfin, ça dépend desquels. Un livre d’une édition pas commune, trop fragile ou dédicacé, non. Après, je m’en fiche, surtout si c’est un poche, surtout si c’est à une personne en qui j’ai confiance. Au contraire même, j’aime beaucoup cette idée de partage de la littérature.

11) Pour que l’on se sente un peu moins seul(e), combien ta PAL compte-t-elle de livres ?
Sincèrement, je ne veux pas le savoir… Au début de l’aventure du blog, c’était franchement raisonnable (une trentaine). Mais depuis, c’est la catastrophe. Je continue d’acheter des romans, surtout des « classiques » qui ont fait leurs preuves et que je veux vraiment lire et posséder, mais parallèlement, j’emprunte sans cesse à la médiathèque donc je ne lis jamais des livres de ma propre bibliothèque…
Et n’oublions pas qu’il y a une wish-list aussi !

Voilà !
Merci de me faire participer !

Merci  à toi !