Dans mon dernier bilan mensuel on pouvait lire que dans un « accès de folie » (que j’aime!) j’avais décidé de m’inscrire à de nouveaux challenges. Impossible pour moi de résister à de tels défis, surtout s’il s’agit de lire encore plus. Mais cette folie reste quand même dans la limite de raisonnable, vous allez comprendre pourquoi.

De nouveaux challenges

Voici donc les fameux challenges glanés sur la blogosphère et qui ont attiré mon attention :

Le challenge Agatha Christie.
Je l’ai trouvé encore une fois sur le blog de George (Encore une fois car j’ai déjà adhéré à plusieurs challenges mis en place par George : Le sauvetage de ma PAL et In italiano). J’ai beaucoup lu Agatha Christie durant mon enfance et en trouvant un peu partout des chroniques sur ses livres, cela me donne envie de m’y remettre. De plus ce challenge est illimité dans le temps. J’ai bien envie de les lire dans leur ordre de parution. J’irai voir sur cet article wikipedia pour m’aider à faire mes choix.

Le challenge consacré à la Seconde guerre mondiale
Celui-ci je l’ai trouvé chez Ostinato. Je porte beaucoup d’intérêt à cette période de l’Histoire. J’ai déjà lu pas mal de livres relatifs à ce sujet, dont le fameux livre d’Anne Franck qui (je dirais presque « évidemment ») m’a beaucoup marquée. J’ai choisi de m’inscrire pour plusieurs raisons : Ostinato accepte les billets rétroactifs, ce qui est mon cas, j’ai déjà quelques livres dans ma PAL qui s’y rapportent et lui aussi est illimité.

Le challenge « La littérature fait son cinéma »
Ici nous avons l’embarras du choix. Beaucoup de romans sont malheureusement adaptés au cinéma. J’en ai déjà lus plusieurs (ce n’est pas difficile) et j’en ai quelques-uns dans ma PAL. Celui-là est limité dans le temps : il se termine le 13 avril 2015 et d’ici là il faut au moins en avoir lu un !

J’ai du pain sur la planche, mais j’aime ça !

Avant de clore ce billet, j’ai une dernière chose à vous dire :

J’ai lu chez Des livres, des livres !, Bianca qui fait régulièrement un récap de ses challenges. Ca m’a donné envie d’en faire de même. J’en ferai un tous les 6 mois !