La liste de mes envies de Grégoire Delancourt

La liste de mes envies de Grégoire Delancourt

Cet après-midi le Club de Lecture se réunit pour sa septième édition. Je ne peux donc pas passer du cinquième au septième sans vous faire part du sixième ! De plus lors de ce sixième rendez-vous nous avons accueilli une nouvelle recrue : Florence, qui m’a contactée via le blog.

Les cours à la fac sont terminés depuis un peu plus d’un mois et je reviens à la vraie vie petit à petit. J’avais perdu toutes mes bonnes habitudes, je les reprends progressivement. Entre temps j’ai commencé mon stage qui se passe super bien. J’ai des collègues supers 🙂

Le dernier club de lecture s’était réuni autour de La liste de mes envies de Grégoire Delacourt. Ce livre avait été proposé par Sabine.

Les premières phrases…

On me ment toujours. Je sais bien, par exemple, que je ne suis pas jolie. Je n’ai pas des yeux bleus dans lesquels les hommes se contemplent ; dans lesquels ils ont envie de se noyer pour qu’on plonge les sauver. Je n’ai pas la taille mannequin ; je suis du genre pulpeuse, enrobée même. Du genre qui occupe une place et demie. J’ai un corps dont les bras d’un homme de taille moyenne ne peuvent pas tout à fait faire le tour. Je n’ai pas la grâce de celles à qui l’on murmure de longues phrases, avec des soupirs en guise de ponctuation ; non.

En résumé…

Jocelyne vit à Arras. Elle est mercière. Elle mène une vie plutôt banale. Mariée, trois enfants, dont un parti alors qu’il n’est qu’un ange. Elle écrit un blog de dentellière.
Sa mercerie est située juste à côté du salon de coiffure de deux sœurs jumelles. Celles-ci jouent au loto très régulièrement et essaye de la convaincre d’en faire de même. Mais ce n’est pas quelque chose qui l’intéresse. Pourtant elle se décide un jour et part jouer. Elle va gagner l’Euromillions. A partir de ce moment évidemment les choses vont changer pour elle. Mais en quel sens ? Comment va-t-elle vivre cet événement ?

Nos avis…

C’est un livre de femmes écrit par un homme. C’est surtout ce qui a amené Sabine à vouloir le lire après avoir été dans un premier temps, attirée par la couverture. Elle se retrouve beaucoup dans le personnage, elle s’est souvent mise à la place de cette femme et est persuadée que cela parle à beaucoup de gens. Elle comprend le succès qu’a rencontré le livre.

Julie pense que l’histoire aurait pu être plus développée. En général elle n’aime pas les livres trop descriptif, mais pour le coup, elle a trouvé que celui-ci aurait pu l’être davantage. Elle en a néanmoins apprécié la lecture, mais ne sait finalement pas si elle a aimé ou pas

Nadine a beaucoup aimé. C’est un livre qui l’a émue, qui lui a rappelé sa famille. Le sujet a pour elle été traité de manière très atypique.

Florence l’a beaucoup aimé. Il a suscité beaucoup de questions personnelles. L’argent ne change pas tout. Cela ne tient qu’à soit de réaliser ses rêves, il faut s’en donner les moyens.

En ce qui me concerne, j’ai aussi aimé le lire. C’est vrai, c’est une lecture agréable. Je ne l’ai cependant pas adoré. Je n’ai pas compris pourquoi il a rencontre un tel succès. Je trouve que la réflexion sur le changement que peut apporter un tel gain n’a pas été assez approfondie. Et encore une fois, certaines situations ne tiennent pas la route dans le déroulement de l’histoire. Peut-être suis-je trop terre-à-terre, trop sévère dans mes critiques. Ou tout simplement, peut-être est-ce un genre littéraire qui ne correspond pas à mes envies de lecture. Je pense néanmoins que je cela ne m’empêchera pas de lire d’autres livres de cet auteur.

Quelques mots sur l’auteur…

Grégoire Delacourt, Nice 8 juin 2013

Grégoire Delacourt
Nice 8 juin 2013

Grégoire Delacourt est né en 1960. Après avoir fait des études de droit il se lance dans la publicité.
Son premier roman est L’écrivain de famille, écrit en 2011. Il écrit ensuite la Liste de mes envies qui obtient un franc succès et a été adapté au cinéma, la date de sortie du film est prévue pour fin 2013. Rencontré le 8 juin 2013 sur le Festival du livre à Nice, Grégoire Delacourt est quelqu’un de fort sympathique.