Anchor Stéphane NédélecVoici le deuxième livre qui m’a été envoyé par le blog des Agents littéraires. Si vous n’aviez pas vu l’article précédent je vous invite à le lire, car j’y explique le système. Cela vous donnera peut-être envie de devenir vous-même un agent littéraire.

En résumé…

Anchor est un polar dont l’histoire se déroule dans le petit village de Mazagran. Erwann, le personnage principal, est un informaticien à tendance « geek » qui passe ses soirées à observer plusieurs voisins. Il est en couple avec Suzon une chimiste amateure toujours à l’affût de nouvelles expériences. Deux autres protagonistes font très vite leur entrée dans l’histoire : son meilleur ami, Gaétan, agriculteur, et Monsieur Titbit un personnage au caractère frustre, rencontré dans des circonstances plutôt inhabituelles. Tous quatre vont se trouver à mener une enquête autour de la découverte d’un cadavre à l’état de squelette.

Mon avis…

Je suis une grande amateure de polars, c’est la raison pour laquelle j’ai choisi de lire ce livre. Malheureusement et je suis désolée de le dire, je n’ai pas accroché.

Je n’ai pas été captivée par la lecture de ce roman. Je m’attendais à plus de suspense. Le mobile est un peu léger à mon goût. Le déroulement de l’enquête est presque absent. On à l’impression que le crime n’est pas le principal thème du livre. En effet, d’autres petites histoires à côté font leur apparition mais on ne sait pas trop pourquoi et qui finalement n’ont pas d’aboutissement.

J’ai trouvé ce polar léger dans le sens où l’auteur n’est pas allé assez loin dans l’histoire. Chaque idée est abordée de manière vraiment succincte. Une pointe d’humour se mêle au déroulement de l’enquête, mais auquel je n’ai pas vraiment adhéré. Il y a eu de temps en temps au fil de la lecture quelques événements qui m’ont fait croire que l’histoire allait prendre une tournure intéressante et qui m’ont aidée à poursuivre la lecture jusqu’au bout.

Enfin, j’ai trouvé l’écriture un peu trop familière. L’auteur a adopté un langage parlé qui à mon avis ne correspond pas au style littéraire. Ceci étant dit, ce livre plaira peut-être à un public jeune, car il est facile et rapide à lire.

Je pense que Stéphane Nedelec a tous les ingrédients en sa possession pour écrire d’autres polars plus aboutis !

Morceau choisi…

- « C’est quoi ce truc, mon chou ? Tu veux me zigouiller ? »

Trop de décibels quittent son adorable bouche
– « Venons en au fait, Suzon, monsieur Titbit m’a inquiété en me laissant supposer que je serais le cobaye d’une de tes expériences.

- Pas du tout, la période d’expérimentation s’est déroulée avec succès et est désormais achevée. Je peux désormais utiliser le procédé, sans risque, sur des humains.

- Sur un humain ? Tu n’as testé ton truc que sur des animaux ? Et puis de quoi s’agit-il à la fin ?

- Assieds-toi que je t’explique en détail. »

Bonne idée, plus proche du sol mon cerveau sera moins soumis à la gravité, cela le soulagera peut-être.

Quelques mots sur l’auteur…

Stéphane Nedelec a d’abord été comédien professionnel avant de rejoindre la fonction publique. Avant d’être édité, Anchor a d’abord été publié sur Internet sous forme de feuilleton.


Stéphane Nedelec, Anchor, Editions Stellamaris, 2012, 148 pages. ISBN : 979-10-90150-09-6